Eynavay’Trail-2017, un petit 17Km qui vaut le détour…

« Oh, mais de quoi il cause le gus’ là ?! » Allez-vous me dire…
Bah, d’une course voyons ! C’est facile pourtant. Hé hé hé…

Je vais donc vous faire un modeste « CR de course » de cette première édition de Eynavay’Trail, course à laquelle j’ai pu participer ce 2 Avril à Rochefort-du-Gard.

Pour une première édition, on peut dire que l’on aura été gâtés… avec une météo pluvieuse au rendez-vous, dès le matin le ciel crachait une petite pluie fine et constante qui restera toute la durée de la course.
Mais soit, il faut savoir faire avec !

Temps à part, il faut avouer que l’organisation était pas trop mal: l’accueil pour les dossards manquait d’indications tout en restant efficace, le point de départ de la course aurait pu être mieux indiqué également mais tout ça a été contre-balancé par le sourire de tous les bénévoles présents tout au long du parcours (et leurs encouragements).
Je ne vais pas vous détailler le parcours mais en gros: c’est essentiellement des sentiers et de chouettes monotrace qui, avec le temps humide et les ~300 participants, étaient bien gras et boueux ! Ce qui incite à la prudence pour éviter une gamelle dantesque ! …et on en a vu quelques unes.

Je dit « on » car sur place j’ai retrouvé un local qui pratique le terrain et n’est ni plus ni moins que le kiné qui m’a suivi pour mes problèmes de genoux. Bref, on a décidé de partir ensemble et il m’a donné quelques indications sur le parcours lorsque de mon côté j’ai tenté de le garder à mes côtés dans les portions un peu « chaudes ».

Donc, le parcours se fait au dessus du stade Jean Gallia et part rapidement dans la garrigue sur des petits sentiers un peu rocailleux.
On arrive alors rapidement sur des monotrace où j’ai pu éprouver mes Adidas Terrex Trail Maker; franchement au top car l’accroche était au rendez-vous et avec prudence j’ai évité de finir au tas.
Revenons au parcours… il sera de ce type tout le long, une alternance de DFCI bien larges et de mono’ boueux, un passage sous l’autoroute dans un « métro à animaux sauvages » qui fait un effet assez étrange mais se fait bien, les descentes dans des pierriers sont délicats avec la pluie mais ça passe…
La montée de Notre Dame de Grâce presque en fin de parcours s’est avérée plutôt casse pattes; la redescente plus loin le sera tout autant. Puis encore un peu de grimpette… avant de finir dans une descente vers l’arrivée dans la salle adjacente au stade.
Mon avis ? Ce parcours m’a ravi, très varié et franchement à la portée de tous. Bien sûr le temps l’aura rendu un peu délicat par endroit mais ça en vaut le détour.

Parlons matos…
La pluie et le vent étant de la partie, je suis resté couvert de ma veste Cimalp Blizzard et d’un coupe-vent Mizuno Lightweight Hood.
Matos au top: la veste Cimalp fait parti de mon équipement depuis maintenant presque 1 an, on y est bien à l’abri du froid; le coupe-vent Mizuno était une première et donc à l’épreuve et je valide… la pluie constante n’a pas percé, le vent n’a pas glacé mes oreilles !
Côté chaussures, les Adidas Terrex Trail Maker Goretex ne m’ont pas fait défaut; sur la boue pas de patinage ni de perte d’adhérence comme j’ai pu le voir chez d’autres coureurs; les pieds bien au sec… tant qu’on ne plonge pas dans les flaques !
Et l’hydratation ? En effet, il n’était pas prévu de gobelet par l’organisation pour éviter les déchets partout. Louable dans une région venteuse comme la notre… Du coup, ma ceinture Salomon Agile 250 et sa flasque de 250ml m’ont suffit (merci le temps humide, aussi) et je n’ai pas perdu une seconde aux trois ravitos du parcours.

Bon, et le paysage me direz-vous ?
Bah euh… j’ai pas fait de photos, la flemme, le temps bof bof… il n’y aura finalement que ce cliché Instagram:

Quand je disait que c’était « gras »…

Allez, l’année prochaine on remet ça ! 😉

Publicités

Une réflexion sur “Eynavay’Trail-2017, un petit 17Km qui vaut le détour…

  1. Merci beaucoup pour cette analyse de la course qui reflète bien les commentaires des autres coureurs à l’arrivée. L’édition 2 est programmée le dimanche 15 avril 2018, avec quelques modifications prévues : départ devant la salle Galia, parcours légèrement réajusté en longueur et dénivelé, un cadeau offert à chaque participant, et une météo moins pluvieuse (lol!). Au plaisir de vous revoir l’année prochaine. Les organisateurs.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s